Une alimentation équilibrée est primordiale ..

Un cheval se doit d'avoir une ration dite équilibrée. En effet, un excès énergétique, protéique ou un surdosage de vitamines peut-être néfaste à l'organisme du cheval. Pour cela, il ne faut administrer des compléments qu'en cas de carence (manque) dans la ration.
Bien évidemment rien ne vaut l'herbe ou le foin à volonté.

- Voici mon raisonnement pour Ted :
D'une part, il faut connaitre la valeur approximative du poids de son animal, en ce qui concerne Ted, il pèse environ 600 kg. Sachant qu'il faut aux alentours de 2 à 3,5 kg de matière sèche par 100 kg de poids vif en fonction de l'entrainement et de la proportion de fourrage distribuée.

Il est important de noter qu'une quantité minimale est nécessaire pour le bon fonctionnement de son tube digestif.

Donc 3x600 = 18kg de MS (Matière sèche)
~ 3 car il a un entrainement assez régulier et qu'il est encore en pleine croissance.
C'est pourquoi je lui apporte environ 13kg de foin et 2kg d'aliments destrier et le reste c'est ce qu'il consomme en herbe.

Pour favoriser l'assimilation des aliments, je fractionne la ration journalière en 2 repas, matin et soir. Ceci permet à Ted de valoriser correctement les éléments nutritifs et donc d'avoir une ration équilibrée.

L'élément indispensable chez le Frison comme chez l'Homme est l'eau, en effet, elle constitue environ 60 % de son organisme puisqu'il consomme entre 20 et 60 litres par jour.
Il est primordial qu'il s'abreuve régulièrement car il ne peut pas la stocker. De plus, l'abreuvoir doit automatiquement délivrer de l'eau à volonté et propre pour favoriser l'assimilation de celle-ci.

Par ailleurs, selon son alimentation les besoins varies, un cheval au pré consommera moins d'eau puisque l'herbe en est riche.

Ce qu'il faut retenir ..

- La construction d'une ration permet d'améliorer les performances et le bien-être du cheval.

- Le cheval est capable de valoriser de nombreux aliments, ce qui permet d'établir une infinité de rations diverses mais également d'optimiser leur cout.

- Une ration peu ou mal adaptée peut avoir des répercussions plus ou moins importantes sur le long terme, ce n'est donc pas quelque chose qui s'improvise !!

- Selon la saison, l'entrainement et l'état corporel du cheval il est nécessaire d'ajuster les quantités distribuées.

© CORALINE & TED